La presque morte

Poème traduit en chinois, anglais, néerlandais, islandais, arabe, italien, roumain, espagnol, arabe calligraphié


La presque morte

La presque morte
Les pieds entremêlés dans les cadavres des mots
J’ai rampé
Comme un faisceau de lumière sur les ruines
Le ventre glissant sur la salive des langues sans écho
J’ai baigné
Comme un souvenir dans le noir de mon encrier
Mes oreilles résonnantes à chuchotement des plumes
Qui frissonnaient sous le vent,
Comme des feuilles blanches,
Ou comme des linceuls…

Amina Mekahli – Juillet 2019


快要死的

双脚缠结在的文字尸首中
我爬起来
像废墟上的一束光
腹部在的语言唾液中无声滑翔
我洗澡
就像我的墨水瓶黑色中记忆
我的耳朵随中颤抖羽毛风
的低语而共鸣
就像空白的纸张,
或作了坟墓衣服……

原作:阿尔及利亚阿米娜·麦卡利
英译:比利时乔曼·卓根布鲁特
译 : 中 国 模 2019-11-24

Chinese translation William Zhou


The Almost Dead

My feet intertwined in the corpses of the words,
I crawled up
like a beam of light onto the ruins.
My belly gliding on the saliva of languages without echo,
I bathed

Lire la suiteLa presque morte

Amina Mekahli Nommée ambassadrice du prix international de poésie Léopold-Sédar-Senghor

Nommée récemment ambassadrice du prix international de poésie Léopold-Sédar-Senghor, Amina Mekahli est poétesse et romancière passionnée, auteure de plusieurs romans, recueils de nouvelles et de poésies. Elle aborde, pour Reporters, ses missions en tant qu’ambassadrice de ce prix international, ainsi que sa démarche en tant que traductrice du roman de Rabiaa Djalti, « le Fou de Marylin », une nouveauté des éditions Dalimen, présenté au Sila 2019, mais aussi son constat sur la littérature algérienne et le sens qu’elle donne au mot poésie.

La suite de l’article sur le site du quotidien national d’information “Reporters”