Tiaret – Chevaux et Légendes

Mon dernier livre présenté au SILA (Salon International du Livre d’Alger) octobre-novembre 2015, en association avec Nacer Ouadahi, photographe. 

Ci-dessous la présentation du livre qui fait suite à la très belle préface qu’a bien voulu nous accorder Maissa Bey.

Bonne lecture !

 *    *    *

Ce livre n’est ni un livre d’images, ni un livre de mots. C’est le livre des rencontres humaines et de la sensibilité retrouvée.

L’ouvrage de l’urgence.

L’urgence de dire non pas la beauté, mais l’amour de ce pays. L’amour de ses régions aux mystères infinis. L’amour de ses chagrins et de ses douleurs. L’amour de ses gloires et de ses défaites.

Ce livre n’est pas une invitation au voyage. Il est une injonction intérieure à la méditation et au nomadisme des âmes. Une immersion dans nos entrailles ancestrales. Un retour aux essentiels ; la terre, le cheval, les humains.

Tiaret au galop est une rencontre entre la photographie de Nacer, le cheval de Tiaret et ma poésie. L’envie de faire ce livre est vite devenue une évidence.

De cette rencontre naitra non pas une ville, Tiaret Tihert La lionne, qui n’est plus à présenter, mais un projet simple et humaniste. Un projet de partage et de mémoire. Un livre du sens qui caresse les chevaux dans le sens du présent. Un livre qui survole les symboles sans les noyer. Qui dépeint sans toucher.

Tiaret est Ibn Khaldoun. Tiaret est l’Emir Abdelkader. Tiaret est les Djeddars. Tiaret est les dynasties. Tiaret est le Haras National Chaouchaoua avec son cheval Barbe, son cheval Arabe et son cheval Arabe Barbe.

La bibliographie sur cette région est intarissable. Nous avons décidé de laisser l’histoire aux historiens et la géographie au regard du lecteur. Ce travail est  un témoignage à échelle humaine ; Tiaret vue par l’un des siens. Que reste-t-il de ses légendes ? Que reste-t-il de ses traditions, de son patrimoine, de sa force d’hommes et de femmes ?

Ils perpétuent la beauté des choses simples, la beauté des êtres et de la nature indomptable des purs sangs. L’objectif du photographe a saisi l’essence fulgurante de ces coursiers magnifiques, joyaux inestimables d’une tradition millénaire.

Les chevaux prennent la plus grande place de ce travail commun. Ils sont le présent de ces légendes sublimes qui ont bercé notre enfance, le symbole de la paix retrouvée, les dignes coursiers des guerriers de la région.

Un regard simple, naïf et humaniste sur une région vivante et pleine de noblesse. Le regard d’une communauté exceptionnelle, à la fois tournée vers l’avenir et ancrée dans une terre de valeurs et de passions.

Bienvenue dans un univers poétique haut en couleurs du temps.

 *    *    *

jaquette_tiaret

Cliquer sur la photo pour la voir en grand format

 *    *    *

Vous avez aimé le texte ? Alors laissez un commentaire juste au-dessous ↓

commentaires

2 réflexions au sujet de “Tiaret – Chevaux et Légendes

  1. J’adore ! Bouleversant saisissant un mélange de tendresse et de souffrance
    Merci pour ce bel ouvrage et ces belles images qui a elles seules expriment la puissance de notre terre.

    • Merci pour cette appréciation, et ravie d’avoir un signe de toi chère amie. Je t’enverrais un exemplaire dédicacé si tu me laisses une adresse.
      Bises.
      Amina.

Laisser un commentaire